Clicky

Collecte de déchets – Kokozenn

Livraison gratuite sur tout le site (en France métropolitaine) ! 🤙🏄

Collecte de déchets


Samedi 9 mars, Kokozenn organisait sa première collecte de déchets sur la plage du Moulin Blanc (côté Brest et côté Relecq-Kerhuon). Cette collecte a été organisée en partenariat avec Surfrider Foundationvia « Initiatives Océanes ». Mise à part l’annonce de la collecte sur le site de Surfrider, nous n’avions pas beaucoup communiqué sur l’évènement. En effet, cette collecte étant la première que nous réalisions, nous ne maîtrisions pas encore tous les aspects liés à l’organisation. Malgré une météo capricieuse, une vingtaine de courageuxsont tout de même venus nous prêter main forte !

Grâce à Initiatives Océanes, nous avions une belle banderole et étions équipés en gants et sacs poubelle pour tout le monde ! Nous nous sommes donc répartis en 2 groupes, l’un sur la plage de sable et l’autre sur la plage de galets en contrebas du bar Le Longchamps. Cela donne une longueur de plage d’environ 3 km.

Suite aux conseils d’Initiatives Océanes, nous avons décidé de nous éloigner au maximum de notre point de départ et de ramasser les déchets en revenant vers celui-ci ; ce qui permet de minimiser la distance parcourue avec les sacs remplis. Côté plage de sable, c’était assez perturbant car à l’aller, les participants n’ont pas vu tant que ça de déchets hormis 2/3 très visibles. En revanche, lorsqu’ils ont commencé la collecte et à réellement « fouiller » le sable et les algues, ils se sont rendus compte qu’il y avait une multitude de petits déchetspas forcément visibles au premier coup d’œil. Ceci nous fait penser que si on arrivait à faire changer les habitudeset que les gens pensaient à ramasser quelques déchets lors de leur balade, on n’en trouverait pas autant lors d’une collecte. Il faut savoir que la plage de sable du Moulin Blanc est entretenue à l’année, ce qui est d’autant plus impressionnant de trouver autant de déchets.

Avec les dernières tempêtes et grandes marées, les algues regorgeaient de déchets. Nous aurions pu y passer la journée entière et même plus, il reste encore de nombreux petits déchets dans ces amas d'algues. Certains participants nous ont également signalé que la partie de plage de galets en bas du bar Le Lonchamps qui part vers la plage des Sables rouges était assez polluée. Un groupe de participants se trouvait sur cette zone mais a du s'arrêter à un certain niveau en raison du temps défini pour la collecte. Cette partie de la côte pourrait donc faire l'objet d'une nouvelle collecteà marée basse.

Dans l'ensemble, nous étions abasourdis du poids de déchets ramassés. Au total, nous avons récolté pas moins de 35 kgde déchets en tout genre en moins de 2h. Nous avons trié et pesé chaque sac. Voici le détail de cette malheureuse récolte :

  • Mégots : 200 g
  • Plastiques domestiques : 9.8 kg
  • Polystyrène : 800 g
  • Matériel de pêche : 11.8 kg
  • Verre : 4.3 kg
  • Objets métalliques : 600 g
  • Bois manufacturé : 7.6 kg
  • Cuir, tissus, caoutchouc : 400 g
  • Tout venant : 2.8 kg

En additionnant la totalité des déchets, nous arrivons à un poids total de 38.3 kg. Nous avons communiqué sur 35 kg car nous avons inclus une petite marge d’erreur liée au poids de l’eau et du sable dans les déchets.

Ces chiffres  nous poussent à réitérer l'opération dès que possible et nous donnent réellement envie de communiquer pour que les gens prennent conscience qu'il y a urgenceet qu'il faut absolument changer ces mauvaises manièresqui persistent. Nous avons également été sidérés de voir le nombre de mégots qui traînent sur le parking du Moulin Blanc… C'est incroyable de penser qu'autant de gens puissent être aussi "je m'en foutiste" et négliger à ce point leur environnement. C'est un vrai fléau et ce sera un travail de longue haleine pour changer tout cela. Mais on ne perd pas espoir, si la société continue à organiser ces collectes et à communiquer sur ce problème, les mentalités finiront bien par changer !

Nous tenons sincèrement à remercier tous les participants à la collecte Kokozenn et notamment les 5 bénévoles de l’antenne Surfrider Foundation à Brest. Merci à eux pour leurs nombreux conseils !! Merci également à Surfrider Foundation et Initiatives Océanes pour leur soutien.


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés